La légende de Moush...Il était une fois

Publié le par Hacik

La légende de Moush...Il était une fois

La légende de la ville de Moush

Il était une fois, en Arménie, une ville sur la rivière Aratsani... et dans cette ville, les gens se querellaient

toujours entre eux. Ils étaient arrogants et asservis par leur vanité. Leur fierté empêchait toute opinion

impartiale ....

Tout ce qu'ils faisaient, de l'aube jusqu'au crépuscule, était de se réunir les uns avec les autres afin de donner des leçons aux uns et aux autres, sans aucune raison importante qui pourrait mettre en péril leur communauté.Les différends quotidiens prenaient une telle proportion que les choses en étaient arrivées à préparer un combat en rangs serrés .....La déesse de la Sagesse arménienne, Nane, alertée par l'orgueil démesuré de tous ces êtres qu'elle aimait, décida de venir au secours de la population...Du jour au lendemain, elle envoya une épaisse couche de brouillard sur toute la ville afin que les gens prisonniers du brouillard ne puissent rien voir autour d'eux.... Surpris, les "combattants" furent ainsi contraints d'arrêter, de cesser leurs menaces ou insultes, complétement perdus dans le néant blanc.Cependant, vindicatifs, les habitants se mirent à vociférer : "Nous n'avons qu'à attendre !! et dès que le brouillard se lèvera, nous poursuivront notre discussion!"Mais le brouillard flotta et resta comme un épais nuage, immobile sur toute la ville ..... Il dura aussi longtemps que les personnes irréconciliables aient oublié leurs griefs. La légende ne nous dit pas combien de temps.... En tout cas jusqu'au moment où s'installa le silence, et que la vie paisible et la tranquillité reviennent à la ville. La Déesse de la Sagesse, Nane, renouvela quelquefois cette première expérience....

Elle remettait alors la ville dans la brume afin de rappeler les habitants à la Sagesse et la Justice....

Et en fin de compte, elle parvint à ses fins... Les habitants de la ville devinrent peu à peu plus calmes, polis et attentifs les uns envers les autres. Ils apprirent même à apprécier les moments de brouillard de temps en temps !............................................Et c'est ainsi, qu'en raison de ces nappes de brouillards, l’agglomération alors connue sous le nom "Mshoush" à l'époque, devint quelques siècles plus tard, la ville de Moush.

JsM, le 29 décembre 2014

(sources de Peopleofar traduit et adapté de l'anglais par JS Markarian.)

Publié dans Conte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article